Fils tenseurs

Prendre rendez-vous

Aperçus du traitement

  • Effets secondaires (post traitement)

    Ecchymoses possibles

  • Durée d’une séance

    15 minutes et plus
    (selon les zones)

  • Inconfort/Anesthésie

    Inconfort léger/anesthésie locale utilisée

  • Zones traitées

    Lèvres, cernes, sourcils, bajoues, front, cou, etc

  • Nombre de séances requises

    1 séance

  • Temps de récupération

    Selon la présence ou non d’ecchymoses.

Les fils tenseurs sont une façon peu invasive d’obtenir un lifting du visage sans chirurgie. Développés en Europe dans les années 90, les fils sont maintenant peu coûteux et parfaitement perfectionnés afin de donner des résultats optimaux semi-permanents.

Les fils tenseurs sont en fait des fibres synthétiques de polydioxanone (PDO). Le PDO permet d’obtenir une traction mécanique sur les tissus, mais aussi de stimuler la production naturelle de collagène, favorisant ainsi le rajeunissement de la peau en améliorant son élasticité, sa texture et sa brillance.

Les fils sont complètement résorbables sur une période de 12 mois. Un résultat sera visible immédiatement post-traitement, mais il sera maximal sur une période de quelques mois. Les résultats ainsi obtenus nécessiteront certainement un entretien à travers le temps, car l’action du vieillissement ne peut être arrêtée. Nous pouvons toutefois qualifier les résultats de semi-permanents, puisque ceux-ci perdurent dans le temps.

Les fils tenseurs sont des outils très intéressants pour faire un lift des sourcils, réduire les bajoues et améliorer l’ovale du visage. Des fils plus petits sont aussi très intéressants pour combler les creux au niveau du visage. En effet, les fils peuvent aussi servir à combler des creux comme les cernes, les rides péribuccales, les rides de la glabelle et du front, ainsi que les rides de flétrissement au niveau des joues. Il est même possible de faire un lift de la pointe du nez avec des fils adaptés.
Rapidement efficaces, les fils de PDO sont habituellement utilisés en chirurgie pédiatrique.